Paraboles de Jésus

Paraboles

Paraboles de la vie

Les esclaves attendent.

Résumé

Les esclaves attendent

De l'évangile de Marc Chapitre 13, versets 34.37

Faites attention, restez éveillé, car vous ne savez pas quand le moment décisif sera! Et comme un homme parti dans un long voyage, il est parti et a donné la maison à ses serviteurs. Il donna à chacun une tâche et lui recommanda de rester éveillé à la porte. Eh bien, restez éveillé, car vous ne savez pas quand le propriétaire reviendra: peut-être le soir, peut-être à minuit, peut-être au coq ou peut-être le matin. Si cela arrive soudainement, assurez-vous de ne pas vous endormir. Ce que je vous dis, je le dis à tout le monde: restez éveillé!

Exégèse Parabole Marc

L'invitation pressante qui nous est adressée dans ce texte est de veiller encore, à toute heure du jour ou de la nuit: soyez prudent! Veillez et priez, car vous ne savez pas quand le retour du "maître" aura lieu: personne ne sait rien de ce jour ou de cette heure, ni des prophètes, ni des anges qui sont au ciel, ni du Fils, mais seulement du Père. Même les apôtres n'ont pas besoin de savoir que, étant dans l'incertitude, ils restent vigilants et actifs dans l'attente patiente de ce jour dont ils ignorent le moment exact. De plus, Jésus ne dit pas "parce que nous ne savons pas quand le propriétaire reviendra", mais "parce que vous ne savez pas" si ce sera la nuit, à minuit, au chant du coq, le matin ... et il ne doit pas vous trouver dormir.

Il ne fait aucun doute que cet homme, parti en voyage pour confier des devoirs précis à ses serviteurs, puisse Christ qui, remontant vers le Père après la résurrection, abandonne l'Église avec son corps, qui n'a pourtant pas été renié. présence, puisqu'il reste en elle tous les jours jusqu'à la fin des siècles: elle est guidée par notre Rédempteur vers la conquête du Ciel: "Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à ce que ce temps soit accompli".
(Mt 28,20).

Il donna à ses serviteurs l'autorité sur toutes les tâches qui lui étaient confiées avant son ascension au ciel, car il donna à ses fidèles, avec la concession de la grâce du Saint-Esprit, la faculté d'accomplir de bonnes œuvres. Il a ensuite ordonné au "gardien" de veiller, puisqu'il a établi qu'il est du devoir des pasteurs et des guides spirituels de prendre soin de l'Église qui leur est confiée avec un engagement infatigable.

"Ce que je vous dis, je le dis à tout le monde: Regardez!". Non seulement donc aux apôtres et à leurs successeurs immédiats, mais également à nous tous, qui vivons notre époque maintenant, Jésus nous a ordonné de veiller et de garder les portes de nos cœurs, pour empêcher l'ancien ennemi de les percer ses suggestions diaboliques. Et pour que le Seigneur, quand nous venons, ne nous trouve pas endormi, nous devons tous être constamment sur nos gardes. Chacun donnera à Dieu une raison pour lui-même.

Regardez est garder les yeux de l'esprit ouverts pour regarder la vraie lumière; veille sur quiconque travaille dans le vrai bien en lequel il croit; veille sur quiconque rejette les ténèbres de la torpeur et de la négligence. C'est pourquoi Paul nous interpelle en disant: "retournez à vous-même, comme il est juste, et ne péchez pas! Certains, en fait, montrent qu'ils ne connaissent pas Dieu; je vous dis votre honte". (1 Co 15,34); et ailleurs, ajoute-t-il, "il est temps de se lever du sommeil, car notre salut est plus proche que lorsque nous sommes devenus croyants. La nuit est avancée, le jour est proche. Par conséquent, nous jetons les œuvres des ténèbres et portons les armes de lumière".
(Rom 13: 11-12).

La vigilance doit être mise en place par tous, car la date de notre mort reste incertaine et peut nous surprendre quand nous nous y attendons le moins: nous sommes sur nos gardes, nous sommes sages à partir de maintenant et soyons prêts, pour ne pas risquer d'annuler notre vie sur terre en attente d'être réuni avec le Père.

Les esclaves attendent - Luc

De l'évangile de Luc Chapitre 12, versets 34.38

Soyez prêt, avec la ceinture à vos côtés et les lampes allumées; soyez comme ceux qui attendent le maître quand il revient du mariage, pour ouvrir immédiatement, dès qu'il arrive et frappe. Bienheureux ces serviteurs que le maître trouve éveillés à son retour; Je vous dis la vérité, il va mettre ses vêtements, les mettre sur la table et les servir.

Tu es intéressé