Béatitudes

Béatitudes

Le discours de la montagne

Le discours de la montagne sont une exhortation que Jésus adresse à ses disciples et à une foule nombreuse rassemblée sur une montagne située au nord de la mer de Galilée, près de Capernaum, pour écouter sa Parole.

Avec ce discours, Jésus met en évidence, analyse, embellit et complète les Dix Commandements avec un contenu qui doit affecter la totalité des individus qui, en faisant de ces enseignements divins leurs propres, peuvent entrer en communion avec Dieu.

Les béatitudes

Après avoir constaté que les foules se rassemblaient autour de lui, son peuple monte d'abord la montagne puis explique, avec les paroles renouvelées de son évangile, combien et quelles seront les réalités qui seront vues une fois atteintes, en précisant que ce n'est qu'ici que le royaume des cieux deviendra concret et tangible.

Nous devons écouter Jésus qui annonce à ses disciples quel chemin ils doivent suivre pour atteindre les Béatitudes: "Pauvreté d'esprit, douceur, soif de justice, miséricorde, pureté de cœur, volonté de paix, persécution subie pour la justice". Et c'est une proclamation qui invite au bonheur et à cette joie véritable qui remplit l'âme et la plonge dans un océan de paix et de tranquillité.

Avec cet important sermon sur la montagne, Jésus répond à la volonté de l'homme et explique qu'être dans l'état de pauvreté, de souffrance ou de pureté n'est pas suffisant pour atteindre les Béatitudes. IL faut sans réserve, désirer et aimer ces conditions. En fait, ce ne seront pas les pauvres en esprit, les pleureurs, les doux, les purs de cœur, les persécutés, les miséricordieux à bénir, mais ceux qui deviennent ardemment et volontairement des volontaires de la pauvreté, de la souffrance, de la pureté, de la miséricorde, etc. D'eux sera le royaume des cieux.

Pour le Maître, l'objet de faire n'est pas important, mais l'esprit avec lequel on travaille. Par conséquent, à la lumière de cet enseignement divin, le chrétien doit agir éclairé par la foi, l'espérance, la charité et la lumière que Jésus accorde uniquement à ceux qui sont en communion avec lui; tandis que l'homme qui s'attache aux plaisirs et aux désirs de la chair sera toujours guidé par la concupiscence.

Les Béatitudes orientent l'âme chrétienne pour qu'elle se détache de tout bien temporel. Cette séparation crée un vide intérieur qui doit être rempli par le sublime amour de Jésus.

En fait, vous ne pouvez pas monter avec Jésus de la terre aux plus hauts sommets spirituels de la contemplation, si vous êtes envahi et soumis à des pensées charnelles: ce que Jésus veut que nous atteignions, à travers le chemin des Béatitudes, est un lieu inondé de pure lumière immergé dans une vérité sublime, où toutes les mauvaises ombres se dissolvent, où tout est possible et qui ne peut être vu par ceux qui restent attachés à leurs convoitises.

Jésus nous explique à travers les paroles de l'Evangile combien et quelles sont les réalités qui sont vues de cette hauteur, précise que le Royaume des Cieux est manifeste ici.

Le Prophète crie: "Viens, montons sur la montagne du Seigneur" (Is 35, 4). Courons aussi, montons à la montagne, car une fois que nous aurons atteint le sommet de l'espoir, nous pourrons voir d'en haut tous les biens que Jésus montre à ceux qui le suivent au sommet. Abandonnons le péché et découvrons chaque maladie, en prenant nos faiblesses en charge et en chargeant nos maladies.

La béatitude est un bien d'ineffable et d'une beauté inexprimable. C'est la sagesse, le pouvoir, la vraie lumière et la source de toute bonté. C'est le pouvoir qui domine tout. C'est ce qui reste éternellement indemne. C'est la complaisance sans fin. C'est une joie éternelle.

L'essence de la félicité est tellement sublime qu'elle dépasse les capacités cognitives de la pensée humaine: même si nous pouvions pénétrer cette connaissance par le Saint-Esprit, il serait alors impossible de communiquer notre propre expérience à travers des mots humains.

En relatant l'ascension de Jésus sur la montagne, l'évangéliste Matthieu propose un schéma déjà connu dans l'Ancien Testament où: "Nous gravissons la montagne à la rencontre de Dieu". Et tandis que Moïse gravit la montagne pour entendre la voix du Seigneur et recevoir les tablettes de la loi, Jésus monte de la même façon sur la montagne avec ses disciples pour former leur cœur par la parole de Dieu et leur enseigne également à apprendre à: Pensez et voyez cette nouvelle réalité où, en respectant les nouvelles prescriptions, on devient un Bienheureux.

Pour Jésus, le bonheur est de "jouir de Dieu". C'est sentir que Dieu nous soutient, nous guide et donne de la plénitude à notre vie. Il est nécessaire d'atteindre la Béatitude pour bénéficier de la présence de Dieu qui donne force, consolation et stabilité à la vie de l'homme.

Oui, Jésus veut répondre à l'aspiration de l'âme qui désire atteindre le bonheur pour lequel elle a été créée. Un projet que Dieu a conçu pour tous les hommes et qui peut être réalisé en suivant les enseignements évangéliques de Jésus.

Au fil du temps, les Béatitudes ont trouvé chez les exégètes différentes explications aux mille nuances. En fait, chaque commentateur a lu et interprété cette page à sa manière. Les mystiques préfèrent donner une interprétation spirituelle, tandis que d'autres diminuent ces enseignements comme des choses simples à faire.

Dans les mots de Jésus, malgré les différences, on comprend des promesses cachées d'un autre monde qui mettent en lumière un mystérieux "royaume des cieux", qui représente le sommet du bonheur.

Neuf sont les béatitudes:

  1. Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux leur appartient.
  2. Heureux les affligés, car ils seront consolés.
  3. Heureux les doux, car ils hériteront de la Terre.
  4. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
  5. Heureux les miséricordieux, car ils trouveront la miséricorde.
  6. Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu.
  7. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
  8. Heureux les persécutés à cause de la justice, car le royaume des cieux est à eux.
  9. Béni sois-tu quand ils t'insultent, te persécutent et, mentant, ils diront toutes sortes de maux contre toi pour moi.
(Mt 5,3-12).

Un invito speciale

Se desideri pervenire a questa gioia e acquisire le virtù, ascolta l'invito di Gesù: "Tutto quello che chiederete con fede nella preghiera, lo otterrete" (Mt 18,20). Difatti, senza la preghiera, non è possibile nessun cammino spirituale, né si possono seguire le Orme di Gesù, nostro Salvatore.

Se vuoi corrispondere all'invito, o semplicemente a pregare dalla tua abitazione, clicca qui e troverai uno straordinario gruppo di preghiera. Potrai, così, unirti spiritualmente a tanti fratelli sparsi in tutti i continenti, e la tua vita cambierà.

Se desideri ricevere il libretto di preghiera compila il modulo e lo riceverai al tuo recapito senza sostenere alcuna spesa.

Puoi visitare il gruppo di preghiera dopo aver letto e meditato le seguenti interessanti pagine.

Tu es intéressé