Catherine de Sienne

Enfer

Enfer

Purgatoire

Catherine était un visionnaire et fréquents c'étaient ses extase. Dans la dévotion il avait continu entretiens familiers avec du Jésus Christ son Époux qu'il la projetait sur les autres sommets de la spiritualité.

Les quatre Tortures

Du: "Dialogue de la Divine Providence" de Sainte Catherine de Sienne.
Le Pontife Paul VI la fit devenir "Docteur de l'église".

Ma fille, la langue humaine ne suffit pas pour narrer la peine de ces âmes misérables. Les principaux vices sont au nombre de trois: l'amour de soi d'où naît le second la considération de soi-même duquel découle le troisième qui est l'orgueil accompagné de la fausse justice et de la cruauté aven tec les autres péchés iniques et immondes qui atteignent ceux-ci. Je peux te dire qu'en enfer il y a quatre tourments principaux; tous les autres tourments y aboutissent.

Le premier tourment consiste du fait qu'ils sont privés de ma vision. Cette chose est une si grande souffrance que si celà leur était possible ils choisiraient de me voir même en étant dans le feu et les plus cruels tourments.

La première peine produit en eux le second tourment celui du ver qui ronge toujours la conscience puisque par leur faute ils se sont privés de moi et de la conversation avec les anges et de plus ils ne sont plus bons qu'à voir et à parler avec les démons. Le troisième châtiment c'est de voir le diable ce qui multiplie toutes leurs souffrances. Si de fait les saints exultent de ma vision en repensant avec joie aux fruits des sacrifices qu'ils ont supportés pour moi avec un grand amour et un mépris d'eux-mêmes. Ces malheureux au contraire exacerbent leur tourment en regardant les démons. Ils se reconnaissent eux-mêmes en voyant les diables et ils comprennent que c'est parl leurs propres fautes qu'ils sont tombés en enfer. Le ver de la conscience les ronge encore plus et le feu brûlant ne leur donne pas de répit.
(Cfr Isaïe 66,24).

Voir la face du démon leur procure une si grande souffrance tellement horrible que le coeur humain ne peut pas se l'imaginer. Si tu te souviens bien tu sais que lorsque je t'ai montré la forme du diable pour une seconde, toi tu as choisi (après être revenue à toi de marcher sur une route pavée de feu, disposée à piétiner le feu avec tes pieds même si celà devait durer jusqu'au temps du jugement plutôt que de revoir le diable à nouveau. Mais même si tu as déjà vu le diable tu ne sais pas combien il est horrible. Il se montre encore plus repoussant à l'âme qui est privée de moi par la justice divine et de façon plus ou moins grave selon les fautes commises.

Le quatrième châtiment s'est le feu. C'est un feu qui brûle mais qui ne consumme pas l'âme. L'âme ne peut pas se consummer puisqu'elle est immatérielle et incorporelle. Je permets par ma justice divine que le feu la brûle et la tourmente, la tourmente et ne la consumme pas, la tourmente et la brûle dans de très grandes souffrances de différentes façons selon la gravité des péchés.

De ces quatres tourments dérivent tous les autres avec le froid et le chaud avec des grincements de dents. Voilà la façon misérable par laquelle ils ont reçu la mort éternelle: après les reproches que l'on leur à faits pendant leur vie à cause du mauvais jugement de leur injustice. Ils ne se sont pas corrigés lors de leur première accusation ni de la deuxième de plus au moment de leur mort ils ne voulaient plus espérer et ne souffraient pas pour les offenses qu'ils m'avaient faites mais ils s'affligeaient seulement à cause de leurs châtiments.

Traite de: "Dialogue de la Divine Providence"
de Sainte Catherine de Sienne.

Tu es intéressé