Catéchisme de l'Église catholique

#

Enfer

Purgatoire

1033 Nous ne pouvons pas être unis à Dieu si nous ne choisissons pas librement de l'aimer. Mais nous ne pouvons pas aimer Dieu si nous nous faufilons lourdement contre lui, contre notre prochain ou contre nous-mêmes: "Celui qui n'aime pas reste dans la mort. Tous ceux qui haïssent son frère sont meurtriers, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle en lui-même.
(1 Jn 3,14-15).

IV L'enfer

Notre Seigneur nous avertit que nous serons séparés de lui si nous ne savourons pas dans leur tombe les besoins des pauvres et des petits qui sont ses frères. 628 Mourir dans un péché mortel sans se repentir et sans accepter l'amour miséricordieux de Dieu signifie rester séparé pour toujours de son libre choix. Et c'est l'état d'auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et le Bienheureux qui est désigné par le mot "enfer".

1034 Jésus parle à plusieurs reprises de "geenna", le "feu inextinguible" 629 qui est réservé à ceux qui jusqu'à la fin de la vie refusent de croire et de se convertir, et où l'âme et le corps peuvent périr. 630 Jésus annonce en termes durs: "Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui rassembleront [...] tous les ouvriers d'iniquité et les jetteront dans la fournaise ardente" (Mt 13,41-42), et il prononcera condamne-le: "Éloigne-toi de moi, maudit, dans le feu éternel!".
(Mt 25,41).

1035 L'église dans son enseignement affirme l'existence de l'enfer et de son éternité. Les âmes de ceux qui meurent dans un état de péché mortel, après la mort, descendent immédiatement dans le monde souterrain, où ils subissent les chagrins de l'enfer, "le feu éternel". 631 La punition principale de l'enfer consiste en une séparation éternelle de Dieu, dans laquelle seul l'homme peut avoir la vie et le bonheur pour lesquels il a été créé et à qui il aspire.

1036 Les affirmations des Saintes Écritures et les enseignements de l'Église concernant l'enfer sont un appel à la responsabilité avec laquelle l'homme doit utiliser sa propre liberté en vue de son destin éternel. Ils sont, en même temps, un appel pressant à la conversion: "Entrez par la porte étroite, car la porte est large et le chemin menant à la perdition est spacieux, et beaucoup sont ceux qui y entrent; que la porte est étroite et rétrécit le chemin qui conduit à la vie, et combien peu sont ceux qui la trouvent!.
(Mt 7,13-14).

"Puisque nous ne connaissons ni le jour ni l'heure, il est nécessaire, comme le Seigneur nous avertit, que nous surveillions assidûment, que, ayant terminé le seul cours de notre vie terrestre, nous méritions d'entrer dans le banquet de mariage et d'être comptés parmi les bienheureux et vous ne commandez pas, comme aux serviteurs mauvais et paresseux, d'aller au feu éternel, dans les ténèbres extérieures où il y aura des pleurs et des larmes de dents".

1037 Dieu ne prédestine personne à aller en enfer; C'est la conséquence de l'aversion volontaire envers Dieu (un péché mortel), dans laquelle il persiste jusqu'à la fin. Dans la liturgie eucharistique et dans les prières quotidiennes des fidèles, l'Église demande la miséricorde de Dieu, qui ne veut pas "périr, mais que tout le monde puisse se repentir" (2 P 3, 9): "Accepte avec bonté, Seigneur, l'offrande que nous vous présentons, à vos ministres et à toute votre famille: ayez votre paix de nos jours, sauvez-nous de la damnation éternelle et accueillez-nous dans le troupeau des élus".

V. Le jugement final

1038 La résurrection de tous les morts, "des justes et des injustes" (Actes 24:15), précédera le jugement final. Ce sera "l'heure où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix [du Fils de l'homme] et sortiront: ceux qui ont fait le bien pour la résurrection de la vie et ceux qui ont fait le mal pour la résurrection de la condamnation". 5,28-29). Alors Christ "viendra dans sa gloire, avec tous ses anges [...]. Et toutes les nations se rassembleront devant lui, et il séparera l'un de l'autre, comme le berger sépare les brebis des chèvres, et met les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche. [...] Et ils partiront, ceux-ci pour la supplication éternelle, et le juste pour la vie éternelle".
(Mt 25,31-33.46).

1039 Face au Christ qui est la vérité, la vérité sur la relation de chaque homme avec Dieu sera finalement dévoilée 635 Le jugement final manifestera, à ses conséquences ultimes, le bien que tout le monde aura accompli ou échoué à accomplir durant sa vie terrestre: "Tout le mal que font les méchants leur est enregistré sans connaissance. Le jour où Dieu ne se taira pas (Ps 50, 3) [...] il se tournera vers les méchants et leur dira: J'ai placé mes pauvres sur la terre pour vous. Moi, leur tête, j'étais assis dans le ciel à la droite de mon Père, mais sur la terre mes membres avaient faim. Si vous aviez fait un don à mes membres, votre cadeau viendrait à votre tête. Quand j'ai mis mes pauvres sur la terre, je les ai dressés comme vos pour mettre vos bonnes œuvres dans mon trésor, vous n'avez rien mis entre leurs mains, vous n'avez donc rien à faire avec moi.

1040 Le jugement final aura lieu au moment du retour glorieux de Christ. Seul le Père connaît l'heure et le jour, il décide seulement de sa venue. Au moyen de son Fils Jésus prononcera son dernier mot à travers l'histoire. Nous connaîtrons le sens ultime de toute l'œuvre de la création et de toute l'économie du salut, et nous comprendrons les voies miraculeuses par lesquelles la providence divine aura conduit tout à sa fin ultime. Le jugement final montrera que la justice de Dieu triomphe de toutes les injustices commises par ses créatures et que son amour est plus fort que la mort.

Tu es intéressé