Faustina Kowalska

Enfer

Enfer

Purgatoire

Il est vénéré dans le monde entier comme l'apôtre de la Divine Miséricorde.

Il avait des révélations, des visions, des stigmates cachés, le don de l'omniprésence, le don de lire dans les âmes, le don de la prophétie et le mariage mystique.

De: "Journal de Soeur Faustina Kowalska"

Il avait un contact mystique avec Dieu, avec Notre-Dame, avec les anges, avec les saints et avec les âmes au purgatoire.

Sœur Faustine a écrit le "Journal" dans les quatre dernières années de sa vie et dans ce livre précieux elle respire la profondeur du spirituel et la communion de son âme avec Dieu.

"Aujourd'hui, sous la direction d'un ange, j'ai été dans les profondeurs de l'enfer.
C'est un endroit de grand tourment dans toute son ampleur effrayante.

Ce sont les diverses peines que j'ai vues: la première peine, celle qui constitue l'enfer, est la perte de Dieu; le second, le remords continuel de la conscience; le troisième, la conscience que ce destin ne changera jamais; la quatrième peine est le feu qui pénètre dans l'âme, mais ne l'anéantit pas; C'est une punition terrible:

C'est un feu purement spirituel éclairé par la colère de Dieu; la cinquième pénalité est l'obscurité continue, une puanteur horrible, et bien qu'il fasse sombre, les démons et les âmes damnées se voient et voient tout le mal des autres et des leurs; la sixième peine est la compagnie continue de satan; la septième punition est l'immense désespoir, la haine de Dieu, les malédictions, les blasphèmes.

Ce sont les douleurs que tous les damnés souffrent ensemble, mais ce n'est pas la fin du tourment. Il y a des tourments particuliers des diverses âmes qui sont les tourments des sens. Toute âme avec ce qui a péché est tourmentée d'une manière formidable et indescriptible. Il y a des cavernes horribles, des gouffres de tourment, où chaque tourment diffère de l'autre. Je serais mort à la vue de ces horribles tortures si l'omnipotence de Dieu ne m'avait soutenu.

Le pécheur sait qu'avec le sens avec lequel il pèche il sera torturé pour l'éternité. J'écris cela par l'ordre de Dieu, afin qu'aucune âme ne puisse être justifiée en disant que l'enfer n'est pas là, ou que personne n'a jamais été et personne ne sait comment c'est.

Moi, Sœur Faustine, par ordre de Dieu, j'ai été dans les abîmes de l'enfer, pour le dire aux âmes et témoigner que l'enfer est là. Maintenant, je ne peux pas parler de ça. J'ai l'ordre de Dieu de le laisser par écrit. Les démons ont montré une grande haine contre moi, mais par ordre de Dieu ils ont dû m'obéir.

Ce que j'ai écrit est une ombre légère des choses que j'ai vues. Une chose que j'ai remarquée est que la plupart des âmes qui sont là, sont des âmes qui ne croyaient pas qu'il y avait un enfer.

Quand je suis revenu à moi-même, je ne pouvais pas me remettre de la peur à la pensée que les âmes souffrent si terriblement, alors je prie plus ardemment pour la conversion des pécheurs, et j'invoque sans cesse la miséricorde de Dieu pour eux.

Ou mon Jésus, je préfère agoniser à la fin du monde dans les plus grandes tortures, plutôt que de vous offenser avec le plus petit péché".

Tu es intéressé