Décalogue

#

Commandement VIII

"Ne porte pas de faux témoignage contre ton prochain"
(Ex. 20,16).

"Il a été dit aux anciens: Ne pas jurer faussement, mais doit effectuer au Seigneur tes serments.
(Mt 5-33).

Ne pas porter de faux témoignage

Le huitième commandement interdit de déformer la vérité dans nos relations avec les autres. Le mot devient un faux témoignage lors de la poursuite du mal aux autres, comme dans le cas des deux anciens du peuple juges qui injustement accusé la jeune et belle Susanna, qui avaient refusé de consentir à satisfaire leurs désirs nommés, blâmant qu'il se trouve avec un jeune homme. Les gens croyaient les deux mal et Susanna a été condamnée à mort. Mais Dieu a vu le sauvetage d'un jeune innocent grâce à l'intervention de Daniel, qui a été en mesure de démasquer le mensonge des deux méchants, qui étaient à son tour, condamné à mort, alors que Susanna a été sauvé (Dn 13). L'habitude de la langue est très répandue et c'est le seul péché qui semble étendre à tous les hommes, et dont ils tirent des maux infinis.

Le plus est le faux témoignage contre notre voisin, plus maudit par le Seigneur. Le mensonge ancré dans la méchanceté est condamné aussi sévèrement: "Il y a six choses que hait l'Éternel, sept qu'il déteste: les yeux hautains, la langue menteuse, les mains qui répandent le sang innocent, le cœur qui tisse des parcelles méchants, pieds rappels à courir au mal, menteur témoin mensonges profère, ceux qui provoquent des combats entre frères". "Le, homme méchant, va de pair avec la bouche déformée, il cligne des yeux, ses pieds, fait des signes avec ses doigts. Garder mauvaises pensées dans le cœur, à chaque époque donne lieu à des querelles. Pour cette soudaine sera sa perte, dans un moment sera effondrement sans remède".
(Prv 6,12-19).

Dieu ne peut pas supporter le menteur et diffamateur de la méchanceté du pécheur. Le mensonge peut détruire l'estimation, l'innocence et ruiner la vie d'une personne. Ceux qu’est la haine proie, la vengeance, la cupidité, ou de l'envie. Malheur au mensonge que l'imposteur, ajoute la méchanceté! "Le faux témoin ne restera pas impuni, qui dit des mensonges périra" (Prov. 19,9). Dieu voit, les juges, et intervient finalement: ". Le Seigneur rit, car il voit que son jour".
(Ps. 36,13).

Le bien est jamais avide, donc il n'a pas besoin de mentir pour obtenir ce qu'ils veulent ou veulent ce que ne fait pas. Si Dieu nous a donné le don de la parole est de l'utiliser pour de bon et de ne pas en faire une infraction à utiliser avec le mensonge, la médisance, l'hypocrisie, le parjure et le mensonge. "L'amour ne fait point de mal au prochain; accomplissement de la loi est l'amour".
(Rm. 13,10).

Ce commandement comprend deux lois: celle qui interdit le faux témoignage; l'autre qui commande à peser nos paroles et nos actions avec la vérité, ce qui élimine toute simulation et le mensonge.

La première partie de ce commandement, interdit d'abord un faux témoignage fait devant le tribunal par ceux qui ont juré. En fait, le témoin jure au nom de Dieu, en prenant comme un garant de la vérité de ce qu'il a dit, sachant que Dieu va punir sévèrement ceux qui mentent. "Je déteste la malédiction, dit l'Éternel des armées, de sorte qu'il va pénétrer dans la maison du voleur et dans la maison de parjure par rapport à mon nom, il restera dans cette maison et de le consommer avec ses poutres et ses pierres".
(Zech. 4-4).

Jésus nous exhorte à ne pas jurer, mais d'avoir une seule langue: "oui" ou "non", cela ne veut pas être ambiguë et hypocrite, "vous avez entendu dire que les anciens ont dit: Ne pas jurer faussement, mais doivent effectuer au Seigneur vos serments, mais je vous le dis: ne jurez pas du tout: ni par le ciel, car il est le trône de Dieu, ni par la terre, parce qu'il est son marchepied; ni par Jérusalem, car elle est la ville du grand roi. tu ne jurent que par ta tête, car tu ne peux faire un cheveu blanc ou noir Mais laissez votre parole soit oui, oui;. non, non plus que cela vient du mal" (Mt 5,33 à 37). "Engeance de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses quand vous êtes mal La bouche fait exprime ce que déborde du cœur. Un homme bon, du bon trésor, produit de bonnes choses:?. Et un homme mauvais, du mauvais trésor fait sortir des choses mauvais". (Mt 12,34). Par conséquent, si vous avez besoin de garder la langue chaste, encore plus il est important de garder le cœur pur. Donc, nous évitons d'être fausse et ambiguë, nous montrant vrais en paroles et en actes, et se prémunir contre la duplicité, la dissimulation et l'hypocrisie.

Le mensonge doit être compté parmi les faux témoignages, même si vous dites fausses louanges de quelqu'un. S'il y a de bons mensonges, faites pour une bonne fin pour couvrir une mauvaise, ou pour cacher une vérité qui est bon de garder un secret, pour éviter d'endommager ou de calmer une personne, cependant, il ne faut pas en faire une habitude, à ne pas manquer la confiance et la fiabilité. Comment, en effet, pouvez-vous croire celui qui dit toujours des mensonges? Le mensonge est toujours un défaut et il est bon d'éliminer autant que possible. Parfois, il est préférable de se taire, parce que le Seigneur dit: ". Pour chaque mot vain que les hommes rendent compte de celui-ci dans le jour du jugement Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné".
(Mt 12,36 à 37).

De ce commandement est interdit non seulement un faux témoignage, mais aussi l'habitude de dénigrer les autres, de nombreux malheurs viennent de ce fléau. Le commandement non seulement interdit de faux témoignage, mais aussi l'oblige à déclarer la vérité. Qui cache la vérité et qui dit des mensonges, sont tous deux coupables; le premier parce qu'il ne bénéficie pas d'autres; la seconde parce qu'ils veulent faire du mal. Dans la Sainte Écriture le diable est appelé le père du mensonge: ne pas avoir été ferme dans la vérité, il est menteur et le père du mensonge.

Les principaux dommages de mensonges est qu'il est presque une maladie incurable. En fait, le péché qui est commis à accuser faussement quelqu'un d'un crime ou dénigrant la réputation et l'estime des autres, ne sont pas affectées si le calomniateur ne donne pas satisfaction à ceux qui est accusé de diffamation.

Qui est donc ce péché, il ne peut pas être mise en doute qu'il est voué à l'enfer éternel. Ni aucun espoir d'être en mesure d'obtenir le pardon de la calomnie ou de diffamation si nous ne donnons pas satisfaction à la personne, dont la dignité et la gloire qu'il a décrié en quelque sorte, ou publiquement dans la cour, ou même dans des réunions privées et familiales.

Par conséquent, nous sommes tous appelés à la sincérité et la véracité dans l'action et la parole, pour éviter le parjure, le mensonge, le jugement téméraire, la calomnie, la diffamation, la calomnie, la flatterie, l'adulation, ou complaisances, surtout si dirigé vers des péchés graves ou vers la réalisation des avantages illicites. Un péché commis contre la vérité exige la réparation si elle a causé un préjudice à d'autres.

Tu es intéressé