Décalogue

#

X Commandement

"Tu ne convoiteras pas la maison de ton voisin ... ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain".
(Ex. 20,17).

"Car où est votre trésor, là aussi votre cœur".
(Mt 6-21).

Ne convoite pas la propriété d'autrui

L'avertissement de Dieu répond aux désirs liés aux besoins, mais pas à l'envie, à l'avidité de la possession, la cupidité, la convoitise, qui conduisent par conséquent à la tristesse, la haine et cultiver les mauvaises herbes de l'égoïsme et de fierté. Tout cela enlève de l'amour et de Dieu.

Il est essentiel de comprendre ce que les autres ont, car il nous fait sentir humble, encourage la collaboration, et nous fait d'être satisfait de ce que Dieu nous a donné. L'envie est la porte d'entrée à la misère, parce que stimule énormément le désir de posséder tout ce que les autres ont. La colère déchaîne alors vers le destin et à Dieu. "Pourquoi ne puis-je pas avoir ce que les autres ont plus que moi?". Semble grave injustice, une insulte à ce que nous pensons est juste et avoir l'orgueil blessé, gémissant. L'esprit, obsédé par la jalousie, ne cesse pas sur ce que nous avons déjà et que, parfois, il est vraiment beaucoup, donc, le germe subtil de l'envie ne laisse pas de sérénité et de joie. Ensuite, nous oublions de remercier Dieu pour tout ce qu'il nous a donné, ne sachant qu'un jour nous aurons à faire compte. Il faut se rappeler que l'envie est un péché capital, causé par le désir excessif des biens d'autrui, avec le désir de se l'approprier par des moyens illégaux et parfois violents.

Envy enlève la paix, perdre l'estime des autres et ne vous permet pas de profiter de la communion et l'harmonie, fait avare, elle ferme les yeux sur les besoins des saints, fait valoir et haïr. Elle peut conduire à un manque d'amour, l'injustice, l'insulte et de haine.

Quand le désir est bon et honnête, il est une source d'énergie et de progrès à la vie. Dieu recommande simplement ne veulent pas tant les choses d'un autre que de s'approprier injustement. Il nous demande souhaitons le mal qui mène au péché et à la ruine de notre âme. Il doit toujours être vigilant avec la raison et la volonté de tous les désirs, car il pourrait se transformer en la cupidité et la convoitise.

Vous ne voulez pas d'affecter les biens des autres, parce que les choses matérielles sont le mode de vie, pas la fin. Le corps est au service de l'âme, pas l'âme au service du corps. Qui veulent ardemment les choses de son voisin, il se laisse emporter par les soucis de la vie et d'oublier la grande valeur de la pauvreté. L'exaltation de la richesse et de l'apparence pollue le cœur de l'homme, ainsi que, l'indifférence et l'arrogance, se procurer dans le monde et dans la souffrance et de la division maisons.

"Prenez soin de garder loin de toutes les convoitises, parce que même quand quelqu'un a plus, sa vie ne consiste pas des biens." Puis il leur dit une parabole: "Le sol d'un homme riche avaient beaucoup Il pensait à lui-même, Que ferai-je, parce que je ne place pour serrer mes fruits, je le ferai - dit-il - tirer vers le bas mes greniers et construire d'autres, de plus grands, et de stocker tous mes produits et mes biens et je me dis, mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années, le repos, manger, boire et se amuser mais Dieu lui dit:. Insensé, cette nuit, votre vie sera exigé et ce que vous avez préparé, dont ce sera? Est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et il n'est pas riche pour Dieu".
(Lc 12,15 à 21).

Jésus nous met en garde: "Ne vous amassez des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille consomment et où les voleurs percent et dérobent, accumulés votre trésors dans le ciel, où ni les mites ni la rouille ne détruisent et où les voleurs ne percent ni ne dérobent pour, où est ton trésor, ce sera aussi ton cœur" (Mt 6,19 à 21); et saint Paul ajoute: "L'amour de l'argent est la racine de tous les maux; prises par ce désir, certains se sont égarés loin de la foi et percés eux-mêmes à travers de nombreux tourments" (1 Tim 6:10). Et enfin: "Pour ce qui servirait-il à un homme s'il gagne le monde entier, mais perd sa vie?".
(Mt 16,26).

Malheur à ceux qui sont avides et injuste, que la cupidité prend le pain de sa bouche à ses frères emportant la nécessité dans leur vie. Le jour viendra où nous devrons rendre compte au Seigneur, sachant déjà que Dieu ne peut pas supporter les cupides et les corrompus.

Tu es intéressé