Séducteur

Séducteur

Temptations

Notre histoire a finalement été répondue par Dieu qui a envoyé son Fils, la Parole qui est devenu chair et a habité parmi nous.

Nous sommes donc sûrs d'être rachetés de cette histoire qui a toujours été l'œuvre de Satan.

Méfiez-vous des tentations

Quelle est la porte que le diable peut utiliser pour entrer dans notre histoire? Il est notre cœur. Nous veillons particulièrement à ceux qui sont les signes de notre esprit de base et notre incapacité à comprendre le mensonge au lieu de la vérité. Les signes sont les relations qui révèlent, comme nous sommes conduits et dominés par la présence de Satan.

Ne sous-estimez pas les choses que nous laissons souvent courir, ils ne doivent pas être sous-estimés: souvent ne pas voir si un homme est orgueilleux, violent, calomniateur, envieux. Même si ces choses ne sont pas considérés comme telles, c'est là que nous devons commencer à remarquer le changement.

Saint-Paul, en fait, dans la lettre aux Galates, après avoir parlé aux Romains de cette venue de Jésus, qui est la réponse à l'humanité qui appelle à la libération, écrit: "Ici, Jésus est maintenant ressuscité, mais vous avez reçu l'Esprit de Jésus, alors en vous agit.. Son Esprit, alors vous devez donner des signes à travers votre histoire, que ce soit la réalité".

L'Esprit de Jésus n'est pas une douce brise qui passe dans votre cœur et vous dites: "Oh, comment agréable d'avoir dans l'esprit de Jésus!" et tout s'arrête là. Non, l'Esprit de Jésus doit devenir l'histoire.

Paul dit aux Galates: "Marche en Jésus, ne risquerez pas de satisfaire l'esprit de la chair, en fait, la chair convoite contre l'Esprit, pour ceux-ci sont opposés les uns aux autres, vous ne faites pas les choses que vous voulez, mais vous êtes guidés.

Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes plus esclaves de la chair et, en outre, les œuvres de la chair sont évidentes: l'idolâtrie, la sorcellerie, la fornication, la débauche, la haine, la discorde, la jalousie, les dissensions, factions, l'envie, l'ivrognerie, orgies et des choses comme ça."

La chair génère ces choses et nous sommes dominés par cet esprit faible, qui est l'ego qui est entraîné du diable.

Nous sommes appelés à combattre le diable, qui essaie vraiment et nous met dans la position d'avoir à combattre en nous. Le combat n'est pas un péché, il est le creuset qui nous rend forts dans notre engagement envers Jésus. Le combat est un privilège, car cela signifie que l'intérieur de nous est le désir d'être du côté du Seigneur.

Le vrai combat contre le diable nous met dans la force, la joie, parce que nous sentons en nous l'Esprit du Seigneur et nous y croyons et nous luttons, et nous sommes heureux parce que nous sommes sûrs de la présence de Jésus en nous, dans nos cœurs, nous nous sentons la liberté.

Ces tentations que Jésus reçoit sont fausses images de l'homme qui, en tout temps, sapent la conscience déguisée en propositions efficaces et abordables, même de bonnes propositions, mais leur cœur est toujours au nom de Dieu pour leurs propres fins en donnant plus d'importance à leur succès ou biens matériels.

Tu es intéressé