Exposition de collages par Angela Caporaso

"Un hommage à Pier Vittorio Tondelli "


"Tondelli Imperfetti est une exposition itinérante de collages
préparée à divers endroits :
d'abord à Caserta, en Décembre 1993, à
l'Association culturelle Triangolo due,
en suite à San Leucio et Naples - où il y avait notamment une
intervention de l'écrivain Antonella Cilento -,
et enfin, en Décembre 2002 au Tenax de Florence
avec une interview en directe nationale à Angela Caporaso,
éditée par Marino Sinibaldi sur Radio3 Fahrenheit
dans l’émission du 27.12.2002.

" Tondelli Imperfetti" a été créé pour
se souvenir de l'écrivain émilien Pier Vittorio Tondelli
mort prématurément en 1991
à seulement 36 ans.



Et au fur et à mesure dans l'exposition se sont regroupées diverses
expériences artistiques, jusqu’à transformer les soirées inaugurales
en réel happening commémoratif avec des performances musicales,
théâtrales, littéraires, etc., toutes avec un dénominateur commun,
bien sûr de la personnalité multiple de l'écrivain, ses romans et son temps.


Mais revenons aux collages.
Certains ont parlé, à propos de ces œuvres,
de «visualisation de la prose tondelliana» désireux de voir dans l'assemblage
rapide et frénétique d'éléments hétérogènes
(coupures incohérentes, formes géométriques nettes, pâte à modeler...)
mis en place par l'auteur, les mêmes rythmes
frénétiques et cadencés de l’écriture de Tondelli.
C'est vrai sans doute, comme c'est vrai que la correspondance
entre la tragique candeur enfantine des premiers œuvres de l’écrivain émilien
et l’élément ludique, gaie et pourtant désespérément vide qui transparaît des collages.
Bref, la candeur et la rapidité impitoyable avec lesquelles
est consommée l'expérience de toute une génération,
«les autres libertins», qui avait fait du «tout et tout de suite» le leitmotiv de sa vie.


Et c'est plutôt la «contamination» le leitmotiv de notre parcours artistique.
En effet, le premier mot que nous pouvons utiliser pour définir
ces collages est certainement l'intermédialité.
Il s’agit d’œuvres placées en équilibre instable entre les différents médias,
dirigés en particulier vers la contamination en surmontant les barrières érigées
habituellement entre les diverses expressions artistiques.
Les collages, en effet contaminent la littérature
(avec des citations de Penna, Leavitt, Genet, Mishima, Gide)
et le cinéma, les bandes dessinées
(Linus, Alan Ford, les planches de Pazienza, Dylan Dog, Mickey)
et atmosphères psychédéliques, onirique, la télévision et messages publicitaire(Barilla et Nutella.),
comme pour englober dans une synthèse visuel unique et naturelle notre complexe façon de vivre,
après l’avoir engloutie bien sûr, enregistrée, digérée et éjectée,
en décomposant et recomposant notre espace infini,
jeu à deux dimensions obsessionnel et éreintant.
En Mars 2008, l'exposition a été présentée dans Second Life .
Salimar Turtle's Village - leidenschaft 235 54 21


En Septembre 2010 le collage "La Dame Verte" de 1993
tiré de la série «Tondelli Imperfetti», apparaît sur la couverture du livret
“Giovani Blues.Sulle orme di Pier Vittorio Tondelli” collection de contes
publiés par les Editions Amande - Casier (TV).


Home Page