Voie

Marie de Nazareth

Mère de Miséricorde

Sur le chemin de la foi, Marie est importante, mais nombreux sont ceux qui ne le reconnaissent pas et mettent des bâtons dans les roues de ceux qui ont compris, en disant: "pourquoi devrions nous nous tourner vers la Vierge alors que nous pouvons directement faire appel à Jésus qui est Dieu?".

Servante du Seigneur

Méditer sur ce qui est arrivé aux noces de Cana permet de répondre à cette question. L'Évangile raconte à ce propos: Lorsque le vin est venu à manquer, Marie a dit à Jésus: "Il n'ont plus de vin". Jésus lui a répondu: "Femme, qu"y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n"est pas encore venue.". La Vierge Marie a dit aux serviteurs: "Faites ce qu'il vous dira".
(Jean 2, 3-5).

Jésus n'avait-il pas vu que le vin se faisait rare ainsi que le malaise dans lequel les époux auraient pu se trouver ? Si, bien sûr, mais son heure n'était pas encore arrivée.
Sa Mère, qui ne souhaitait pas détruire le bonheur des époux, s'est adressée au Fils en lui disant: "Il n'ont plus de vin" et, malgré la réponse de Jésus: "... mon heure n'est pas encore venue", elle a dit aux serviteurs: "Faites ce qu'il vous dira". Dans son cœur, elle connaissait déjà la réponse du Fils. De fait, il ne pouvait pas refuser sa demande parce qu'elle a fait appel à l'amour.
Cette histoire nous éclaire et révèle en même temps le lien d'amour qui existe entre la Mère et son Fils.

En second lieu, c'est Jésus qui invite à la considérer comme notre Maman: alors Jésus, voyant sa Mère et son disciple qu'il aimait à ses côtés, dit à sa Mère "Femme, voilà ton fils!". Puis il dit au disciple: "Voici ta Mère!" (Jean 19, 26-27). L"apôtre Jean, qui était aux pieds de la croix, représentait en quelque sorte tous ceux, qui au cours des siècles à venir, allaient se recueillir sous la croix.
En ce moment d'atroces souffrances, la Vierge a offert son Fils pour nous sauver et, co-rédemptrice, elle a payé une rançon pour nous tous; elle nous aimait déjà immensément et son cœur débordait d'amour.

En utilisant le terme de "Fils", Jésus nous révèle qu'il nous laisse sa maman terrestre comme Maman, une puissante alliée qui intercède toujours en notre faveur auprès de Son Cœur Très Sacré. Et Lui ne peut pas résister à nos supplications pleines de tristesse, quand à celles-ci s'ajoutent les douces suppliques de sa Maman bien aimée.
Il y en a toutefois qui ne réussissent pas à comprendre la raison pour laquelle Jésus nous a offert sa Maman, comme notre Maman; et c'est bien de cette manière qu'Il a voulu, grâce à son immense Amour, nous donner tous les moyens possibles d'être sauvé.
Nous connaissons tous les délicatesses, les sacrifices, l"amour qu'une Maman sait offrir tout au long de sa vie et comment dans le doux nom de "Maman" se concentrent les sentiments les plus doux et les attentes les plus grandes de notre cœur.
Nous nous tournons vers elle dans les moments les plus instables et les situations les plus difficiles, pour être écouté et secouru; elle est un abri sûr où trouver refuge dans la mer en tempête ainsi qu'une guide résolue sur le chemin de la vie.

Une Mère acceptera n'importe quel sacrifice pour aplanir le chemin qui mène le Fils bien aimé au bonheur; toutefois, si ces considérations sont valables pour une Maman terrestre, elles le seront à plus forte raison pour la Mère Céleste dans laquelle se résument de manière sublime toutes les vertus.
Son amour est si pur et tellement immense qu'aucune créature humaine ne pourra jamais l'égaler; pourtant, s'il est normal de se confier à sa mère terrestre, pourquoi ne nous abandonnons-nous pas en toute confiance au Cœur Immaculé de Marie?
Elle aspire à être à nos côtés lorsque nous sommes affligés, accablés ou encore oubliés, pour guider notre existence vers le Fils bien-aimé qui sera source de notre joie. Et sa joie est une preuve tangible des sommets que l'homme peut atteindre, en fonction des moyens engagés.

Préservée par la grâce mais avec une nature humaine identique à la nôtre, Elle a été le point le plus lumineux, dans une extrême humilité. Choisie pour être la Maman de Dieu, elle répond à l"Ange: "Je suis la servante du Seigneur; qu"il me soit fait selon ta parole!" (Luc 1, 38). Et Marie a dit: "Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, Parce qu"il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse...".
(Lc.1,46-55).

En raison de son extrême humilité, Elle a été choisie pour mener à bien le dessin divin qui inclut la rédemption des hommes. Elle se plie à la volonté de Dieu en disant: "Me voici... qu"il me soit fait selon ta parole!".
Dans sa manière d'agir, on perçoit un degré d"humilité lumineux et très important, qui contraste souvent avec notre immense orgueil. Elle nous enseigne que l"humilité est la vertu nécessaire pour se lancer sur le chemin de la foi. De plus, du fait qu'Elle est un être humain identique à nous, excepté dans le péché, Elle connaît bien la nature, les points faibles, les désirs et les misères humaines; c'est pourquoi qui mieux qu'Elle peut nous révéler Jésus dans sa plénitude?

Souvent, nous avons la possibilité de capturer l"enseignement de l'Évangile du Maître mais, par l'effet de l'esprit humain qui pèse sur nous, nous tombons souvent dans le désespoir et l'abandon du chemin. Voici qu'accourt alors l'Étoile du matin qui nous prend par la main et nous fait entendre l"amour de Jésus. Nous devons ainsi apprendre à l'aimer avec confiance, et compter sur Elle comme sur une tendre Maman. Et Elle suppliera son Fils afin qu'il nous concède grâce et force en abondance.
Seul un Dieu extraordinairement bon pouvait penser nous donner cette voie qui, par le biais de Marie, nous permet de venir à Jésus dans la joie.

Si tu es intéressé