La confiance

Marie de Nazareth

Marie

Pour comprendre l'importance fondamentale et décisive de Marie dans la vie de l'Eglise et du chrétien voici la réponse d'un grand théologien contemporain, H.U. Von Balthasar considéré l'homme le plus cultivé de notre temps.

Source de notre joie

À la question: qu'est l'Eglise? Il dit: "Elle est l'union de ceux qui sont réunis et constitués par l'affirmation du "oui" prononcé par Marie..., ils sont disposés à accepter rapidement la volonté salvatrice de Dieu par rapport à tous les frères".

Dans le plan de Dieu Marie de Nazareth a un rôle que l'on pourrait appeler "génétique" dans le sens que par son intermédiaire le Verbe de Dieu s'est fait chair, permettant pour tous les hommes d'avoir un DNA qui le relie à la lignée de descendance davidique et le fait héréditaire et dépositaire de toutes les promesses que Dieu a faites à Abraham, à ses descendants et au peuple élu pour sauver toute l'humanité.
(cfr. Gn 22, 15-18).
La mission de Marie est fondamentale, car par elle jaillit la Vie de son Fils Jésus qui envahira la terre. Sans elle, seul le désert de la mort aurait existé, dû au péché de la première Femme, Eve, la mère de tous les hommes nés sous le signe de la rébellion envers Dieu.

On comprend ainsi comment le Père ait voulu renouveler le plan grandiose de la création, en recommençant du tout début avec de nouveaux Adam et Eve, Marie et Jésus.

Mais ce projet n'aurait pas existé s'il n'y avait pas eu la décision libre de Marie avec son "oui" généreux lors de l'Annonciation avec l'ange, en adhérant pleinement en toute responsabilité au vouloir de Dieu, de quelque manière que ce soit, en devenant ainsi l'unique créature humaine capable d'une docilité entière vouée aux desseins du Père.
(crf. Lc 1, 26-38).

Tous les privilèges de Marie dérivent de sa mission unique et non renouvelable.
En tant que Mère de Dieu et Immaculée, comme Mère de tous ceux qui seront sauvés par le Fils, comme créature unique préservée du péché originel en prévision de la mort salvatrice du Fils, Elle est montée au ciel corps et âme. Ne subissant pas la putréfaction dans son sépulcre, par le fait d'expier une punition causée par le péché originel.

Donc pour Marie s'accomplit en premier lieu toute la plénitude salvatrice voulue par la Très Sainte Trinité pour chaque créature. Elle est l'icône dans laquelle chaque homme et chaque femme d'Eglise retrouve sa vocation et sa perfection.
Non seulement, en étant la Mère, elle devient l'aide irremplaçable et précieuse pour accomplir le chemin de foi et d'amour que son Fils Jésus veut pour chacun de nous.
Et par conséquent elle est l'Auxiliaire et la Médiatrice de toutes les grâces, sans rien supprimer à l'unicité et à la nécessité salvatrice du Fils.

Elle est le chef d'œuvre le plus réussi du salut et le chemin par lequel Jésus veut communiquer ses trésors infinis d'amour et de gloire.
Sans elle, Jésus n'aurait jamais transformé l'eau en vin aux noces de Cana (cf. Jn 2,1-11), de même que sans elle, Pâques n'aurait jamais été célébrée, accomplissant ainsi le passage définitif du monde du péché à celui de l'amour, de la mort à celui de la vie, du vieillard au nouveau né et génère avec elle la nouvelle humanité formant l'Eglise des rédempteurs.

"Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: "Femme, voilà ton fils!". Puis il dit au disciple: "Voilà ta mère!". Et dès ce moment, le disciple la prit chez lui".
(Jn 19, 26-27).

En ce moment solennel, Marie est consacrée Mère de tous les disciples de Jésus. Les disciples comprennent que, sans elle, il serait impossible de devenir des fils de Dieu authentiques et disciples de Jésus.
De ce rapport intime avec Marie il en dérive la certitude que sa présence minutieuse continue dans la vie quotidienne de chaque chrétien qui désire s'élever dans le sentier de la sainteté.

Ainsi se déroule toute la vie de Marie avec ses joies et ses tribulations.
Son exemple entraîne et convainc car nous la ressentons comme Une d'entre nous.
Car elle était la seule à comprendre, étant elle même mère et épouse, face à une vie difficile et face aux tribulations terribles de chaque jour.
Sa souffrance fut telle lorsque son Fils bien aimé fut crucifié sur la croix.

Il n'y a aucune personne souffrante qui ne se sente comprise par Marie.
Il n'existe aucune situation désespérée que Marie ne sache résoudre pour chacun de nous.
Toutefois son rôle déterminant est de nous assister le long de notre chemin spirituel afin de lutter contre les obstacles, contre les tentations et les embûches de Satan.
Elle nous fait comprendre mieux que quiconque les souffrances qui sont cachées dans le mystère de la croix. On ne peut pas accéder à l'amour vrai sans la purification de tous nos péchés et surtout par le péché d'orgueil qui est la source qui empoisonne toute notre vie.

La joie que Marie nous fait déguster après avoir vaincu avec elle les tentations et les dangers est la parfaite félicité que nous trouverons au bout du chemin lorsque nous fêterons avec elle la joie de son union avec Jésus.

Si tu es intéressé