Décalogue

#

Maître, que dois-je faire?

"Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Pour le jeune homme qui lui a donné cette question, Jésus répond: Si vous souhaitez entrer dans la vie, observe les commandements." Il ajoute: "Si tu veux être parfait, va ', vends ce que tu possèdes et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suivez-moi".
(Mt 19,21)

Cette seconde réponse n'annule pas la première. Suivre Jésus implique de garder les commandements.

Le Seigneur est notre Dieu

L'homme, dans le choix des règles de leurs actions, est prédisposé à préférer ceux qui viennent de les désirs de la chair, même, il soulève de nombreuses convoitises à leurs idoles, et par conséquent il reste un esclave.
Depuis l'aube de son existence, il a toujours examiné si son acte, par rapport à ce qui vient des profondeurs de son essence, est correct.

Le sens de la droite, ou plutôt le moralement correct, a donc connu des hauts et des bas dans le temps, influençant la société, les cultures et les peuples. La morale est donc, pour le droit l'homme, la façon d'obtenir de bons et de parvenir à la paix intérieure.
A cette fin, Dieu pour sauver l'homme et le guider dans le temps dans les rues impraticables dans le monde, a fait don des Dix Commandements. Ils sont les règles de son amour ardent et l'homme nécessaire pour procéder rapidement sur le chemin de la vraie bonne et gagner la bataille contre son propre égoïsme dicté. Ceci est un moyen nécessaire pour atteindre l'amour et obtenir, au temps fixé, le prix éternel.

Dieu qui est Amour, Bonté, Sagesse, Force, Puissance, Perfection, à savoir le Tout, vous invite avec une commande d'amour: "Si vous voulez être un homme juste et bon, vous devez suivre les Dix Commandements, il n'y a pas d'autres raccourcis." Eh bien, essayez de consulter votre intellect, penser logiquement et voir à quelle profondeur il atteint l'invitation de Dieu, et la même raison vous comprendrez que le Décalogue est nécessaire pour construire votre propre nature humaine.

Dans toutes les parties du monde et dans tout système juridique, les voleurs, les meurtriers, les menteurs sont poursuivis lorsqu'ils commettent des infractions, mais il y a des comportements qui impliquent la morale humaine que le respect pour le père et la mère, ne voulant pas la femme de ton prochain, et bien d'autrui qui sont en dehors du droit civil, mais dans la morale et naturelle. D'où la nécessité de rejeter les désirs malsains, il ne faut pas entrer l'esprit pour activer la volonté et de devenir actif; la seule façon d'éliminer la racine qui est toujours pas, mais il pourrait être.

L'homme est par nature égoïste, paresseux, incrédule, nonchalant, emprisonne le désir intime pour le bien de le bâillonner, étape sur elle et le rejeter. Cependant, le mal a toujours des conséquences pour ceux qui commettent, puisque corrompt le mal, altère les raisons du cœur et réduit sa capacité d'aimer. Nourrit aussi la fierté qui plonge l'homme dans le désespoir et la misère. La vraie joie, à l'inverse, est d'aimer et d'être aimé, et tout ce qui les empêche de remplir cet amour produit la tristesse, la solitude et l'égoïsme. Egoïsme, puis, génère soif de toutes les convoitises et alimente les incendies qui génèrent la sécheresse inextinguible qui aucun plaisir ne peut jamais combler.

Les règles du Décalogue préserver l'homme de la misère et le conduisent sur le chemin de l'amour, eh bien, ces règles sont un patrimoine limité aux croyants? Non, il est un patrimoine à laquelle tous peuvent puiser abondamment. Pour choisir les marteaux de la morale toujours active, mais encore plus résolue maintenant, il ne restera que d'observer au fil du temps les résultats de leurs mensonges méchants. Ils, en fait, ils ne sauront pas comment répondre à le désespoir de leurs enfants qui demandent la raison de leur existence, à la fois l'immense vide de leur cœur, à la fois de l'amour vrai qui ne déçoit pas, mais ne savent pas où trouver.

Les trois premiers commandements du Décalogue en ce qui concerne le culte de Dieu et sont les plus importants, car le Tout-Puissant a préséance sur tout et, par conséquent, doit être aimé et adoré par-dessus tout. Ce devoir n'est pas réservé seulement pour les croyants, mais pour tous ceux qui sont nous-mêmes la question sur l'objectif ultime de la vie, ou plutôt la raison de vivre. Il est une question qui doit être répondu parce qu'elle implique leur propre existence, ouvre l'horizon de l'espérance et de l'éternité. Cela signifie comprendre que Dieu est proche de nous dans la joie et dans la souffrance et l'attente pour nous aider avec inquiétude et d'amour si elles nécessitent une intervention.
Il est facile de comprendre que quand un homme est séparé de Dieu est rien, en se réunissant avec lui est la vie, la puissance, la force, la sagesse, la tempérance, la justice, la prudence, la bonté, la miséricorde, la charité et de nombreux autres cours à l'infini, nous nous donnons les vertus et de devenir ses enfants dans l'Esprit.

Nous vivons dans une société où la science du monde est incapable de se hisser au niveau surnaturel, mais cherche à réduire le surnaturel à son niveau du sol, relègue l'existence de Dieu comme le résultat d'une spéculation philosophique sans aucune importance. Ils disent, avec leurs connaissances, que vous ne pouvez pas prouver scientifiquement Dieu, le Tout-Puissant ne peut pas exister. Aveuglés par leur orgueil, ils se propagent ce mensonge et ne peuvent pas voir les grands témoignages que Dieu a donnés à travers des faits étonnants. Il suffirait d'arrêter et de méditer sur les guérisons miraculeuses qui ont eu lieu dans les sanctuaires mariaux tels que Lourdes, Fatima, ou à travers les saints, comme saint François d'Assise, Padre Pio, saint Antoine de Padoue, pour ne nommer que quelques-uns.

Pour un jeune homme qui a demandé ce qu'il devait faire pour hériter la vie éternelle, Jésus lui répondit: "Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements." "Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir En vérité, je vous le dis, jusqu'à ce que vous avez passé les cieux et la terre, même pas un coup d'une lettre passera de la loi. jusqu'à ce que tout soit accompli. Celui donc qui supprimera l'un de ces préceptes, même minime, et qui enseignera aux hommes de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux. qui les fait et leur enseigne sera appelé grand dans le royaume des cieux"
(Mt 5,17-19).

Observer les Dix Commandements est nécessaire de marcher vers la liberté; la première liberté. Saint Augustin écrit à cet égard: "Elle consiste à être libre de crimes ... comme assassiner, l'adultère, la fornication, le vol, la fraude, le sacrilège, etc. Quand on commence à avoir pas. Ces crimes, commence à soulever la tête de l'un vers la liberté, mais cela est seulement le début de la liberté, pas la liberté parfaite...".

LES DIX COMMANDEMENTS

  1. Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
  2. Tu ne prendras point le nom de Dieu en vain.
  3. Souviens-toi du sabbat.
  4. Honore ton père et mère.
  5. Tu ne tueras point.
  6. Tu ne commettras pas l'adultère.
  7. Tu ne voleras pas.
  8. Ne pas faux témoignage.
  9. Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain.
  10. Tu ne convoiteras pas les biens de ton prochain.

La relation entre la liberté de l'homme et la loi de Dieu a son centre intime dans la conscience morale qui se réalise dans les actes humains et à travers ces actes de malveillance ou de bonté, qui va produire dans l'homme, leur propre changement. Les actes de bonne volonté le conduire vers la perfection de la vertu.

"Tous les êtres soumis à devenir jamais restent identiques à eux-mêmes, mais passent continuellement d'un état à un autre au moyen d'un changement qui fonctionne toujours, pour le bien ou pour le mal". (Saint Grégoire de Nysse).

"Ne vous conformez à cet âge mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, que vous pouvez discerner la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait".
(Rm 12,2).

Avant de procéder à l'exposition détaillée des Dix Commandements, je termine cette première exposition avec un bref mais éclairants pensées. Dans cette période sombre qui semble tellement plus brillant pour nous de notre voyage terrestre, nous regardons avec horreur la fosse, un trou noir, où notre corps sera de retour des boues dans sa décomposition. Pour ne pas tomber dans le désespoir, nous devons être certains que de cette boue jaillira une flamme, une lumière qui est l'âme.

L'âme qui est le don de Dieu, trouvera Dieu d'être unis avec lui dans la demeure éternelle, avant, cependant, aura à subir le jugement divin qui aura des conséquences éternelles de la joie ou de la damnation.
Il serait bon de penser à avant que les cloches sonnent leurs carillons aussi pour nous, parce que nous sommes arrivés à la fin de notre temps sur la terre.

Une invitation spéciale

Si vous voulez atteindre cette joie et d'acquérir les vertus, écouter l'invitation de Jésus: "Tout ce que vous demanderez en priant, vous recevrez" (Mt 18:20). En effet, aucune prière, aucun chemin spirituel est impossible, ou vous n'est pouvez suivre les traces de Jésus, notre Sauveur.

Si vous voulez faire correspondre l'invitation, ou tout simplement de prier de votre maison, cliquez ici et vous trouverez un groupe extraordinaire de la prière. Vous, ainsi, rejoindre spirituellement les nombreux frères et sœurs dans tous les continents, et votre vie va changer.

Si vous souhaitez recevoir le livret de prière remplir le formulaire et vous obtiendrez a votre adresse sans supporter aucun coût.

Vous pouvez visiter le groupe de prière après avoir lu et médité dans les pages suivantes intéressantes.

Tu es intéressé